Sportifs de haut et bon niveau

L’Université Blaise Pascal a mis en place des dispositions particulières pour les sportifs de haut et bon niveau afin de les aider à concilier études et pratique sportive.

- Qui peut bénéficier des dispositions en faveur des sportifs ?
- Que vous apporte le statut de Sportif de « Haut niveau » ou de « Bon niveau » ?
- Quelles sont les conditions pour accéder à ces statuts ?
- Quelles sont les obligations du sportif ?
- Où s’adresser ?

Qui peut bénéficier des dispositions en faveur des sportifs ?

Sportif de « haut niveau »

- Les sportifs inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau du Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative dans les catégories : Élite, Senior, Jeune et Reconversion.
- Ainsi que les sportifs inscrits sur la liste nationale des Espoirs et Partenaires d’entraînement.

(Conformément aux dispositions du décret n°2002-707 du 29 avril 2002 pris pour l’application de l’article 26 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 et relatif au sport de haut niveau)

Sportif de « bon niveau »

Les sportifs qui ne sont pas sur les listes ministérielles mais qui ont des contraintes d’entraînement équivalentes à celles des sportifs de haut niveau.

Le statut de sportif de Bon Niveau est proposé par le Conseil d’Orientation des pratiques sportives dans l’enseignement supérieur d’Auvergne après étude des demandes par 1 collège d’experts dans chaque discipline.
Pour ces étudiants, le niveau de pratique doit être attesté :
- pour la pratique fédérale : par le président de ligue ou comité régional,
- pour la pratique universitaire : par le président du CRSU.

Que vous apporte le statut de Sportif de « Haut niveau » ou de « Bon niveau » ?

En fonction des objectifs sportifs et universitaires, le sportif peut bénéficier :
- d’un aménagement du parcours de formation en fonction des contraintes d’entraînement et de compétition et des stages,
- d’un accès privilégié aux services universitaires,
- d’un accès privilégié aux services du SUAPS,
- d’un suivi médical.
- d’un suivi personnalisé assuré par :

  • un « parrain », enseignant de la filière,
  • un « tuteur » désigné par le monde sportif,
  • un « enseignant » responsable de la « commission sport des établissements d’enseignement supérieur ».

Quelles sont les conditions pour accéder à ces statuts ?

- être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur,
- être licencié d’une fédération sportive,
- constituer un « Dossier de demande d’accès au statut ».

Le statut est attribué par le « conseil d’orientation des pratiques sportives dans l’enseignement supérieur d’Auvergne ».
Le statut est octroyé pour l’année universitaire.

Un « contrat d’études supérieures » définissant les possibilités d’aménagement du cursus sera signé entre l’établissement d’enseignement supérieur, l’étudiant et son club ou pôle sportif.

Quelles sont les obligations du sportif ?

L’engagement de l’étudiant dans son cursus, ses objectifs sportifs et ses motivations sur l’année prennent une part très importante dans les décisions du renouvellement.

- Afin de bénéficier de cette aide, l’étudiant s’engage à accepter l’obligation de représenter son établissement aux compétitions de la FFSU (selon les modalités du contrat).
- A fournir un bilan sportif et universitaire en fin de chaque semestre.
- En cas de problèmes particuliers, la « commission sport des établissements d’enseignement supérieur » arrêtera des dispositions spécifiques.

Où s’adresser ?

Le « dossier de demande d’accès au statut » peut être retirer dans la composante où le sportif s’inscrit.

Il doit être complété par le candidat qui doit fournir toutes les attestations demandées. Le dossier doit être déposé au SUAPS, au plus tard le 30 septembre de l’année universitaire.

Veuillez trouver ci-dessous le lien direct avec le site du SUAPS :

http://sport.clermont-universite.fr...

SUAPS
Stade Universitaire
15 bis, rue Poncillon
Tél. 04 73 29 32 00