Spécialité Indifférencée Expérience Corporelle et Ergonomie

Nature de la formation :
Diplôme national de l’Enseignement Supérieur

Niveau du diplôme :
BAC+5

Durée des études :
2 ans

Crédits ECTS :
120

Formation accessible en :
- Formation initiale
- Formation continue

Lieu de formation :
UFR STAPS - Campus des Cézeaux (Aubière)

Présentation

Contact

Fabien COUTAREL
Détenteur du Titre d’Ergonome Européen
Tèl. : 04 73 40 77 35
Fabien.COUTAREL@univ-bpclermont.fr

// Objectifs

(Objectifs généraux + objectifs des parcours / spé)

La spécialité « Expérience corporelle et ergonomie » du master « Activité – Projet – Sport – Santé » prépare à des emplois dans les activités suivantes :
- Recherche et/ou enseignement supérieur via la préparation d’une thèse de doctorat
- Gestion des activités de production dans l’industrie et les services
- Conception des lieux, espaces, organisations et situations de travail
- Conseil aux entreprises.
Les choix d’option permettront la construction de parcours individualisés de formation mettant l’accent sur la professionnalisation dans le champ de l’ergonomie (formation au métier d’ergonome selon les référentiels en vigueur) ou sur la recherche sur l’expérience corporelle.

// Contenu de la formation

Téléchargez le contenu de la formation

PDF - 172 ko
Master Spé ECE
PDF - 475 ko
Evaluation M2-ECE
PDF - 385.5 ko
Maquette master ECE

// Conventions de partenariat

Les conventions de partenariat en vigueur, signées avec la CARSAT Auvergne (Caisse d’Assurance Retraite et Santé au Travail) et l’ARACT Auvergne (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) soutiennent ces formations et leur ancrage dans le milieu socio-économique.
La convention avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM, Montréal, Canada) favorise la mobilité étudiante : elle permet à un étudiant de suivre un programme en ergonomie à Montréal durant son parcours dans la spécialité ECE de Clermont-Ferrand.

// Stages et aménagements d’études

Un partenariat spécifique est mis en œuvre avec l’Université du Québec à Montréal et le programme de Maîtrise Professionnelle en ergonomie dirigée par la Professeure Nicole Vézina. Il est donc possible pour un étudiant inscrit dans le master d’effectuer une partie de son parcours à Montréal. Cela suppose préalablement l’acceptation du projet par les responsables des formations concernées, et une prise de contact très anticipée.

Accueil des étudiants sportifs de haut et bon niveau.

L’université Blaise Pascal adhère à « La charte d’accueil des sportifs de haut et bon niveau dans les établissements supérieurs d’Auvergne ». A ce titre, des adaptations pédagogiques sont prévues pour les sportifs de haut niveau d’une part, mais aussi pour des étudiants sportifs non listés, jugés de bon niveau. Un enseignant de l’UFR STAPS, désigné comme parrain coordonne les actions mises en place (déplacement d’examens, organisation de cours de soutien…) pour ces étudiants.

// Compétences visées

Au terme du Master, tous les étudiants auront acquis des outils d’analyse de l’activité et du travail. Ils seront en mesure d’analyser des pratiques corporelles, les activités physiques et sportives, les activités professionnelles en prenant en compte le vécu de l’acteur et en interrogeant les connaissances à l’œuvre dans ces activités. Ils sauront en particulier mobiliser ces compétences dans une perspective, de compréhension, de transmission et/ou de transformation.
L’orientation professionnelle de la spécialité ECE vise à former des ergonomes possédant une capacité d’intervention généraliste dans une diversité de situations de travail (situations industrielles, secteurs des services – notamment services de santé, transports, bâtiment, secteur agricole etc.).
De manière générale, ce professionnel est capable :
- de diagnostiquer les causes de dysfonctionnement des situations complexes, proposer des améliorations et accompagner leur mise en place, en intégrant les aspects techniques, environnementaux, organisationnels et humains
- d’intégrer des projets de conception divers, et de piloter des démarches de conception

De manière plus spécifique, les futurs professionnels seront capables de conduite un projet d’intervention ergonomique :
- Analyser une demande d’intervention et négocier cette demande au regard des compétences spécifiques de l’ergonome, pour aboutir à la définition d’une mission pertinente pour l’ergonome et pour le commanditaire
- Analyser et comprendre l’activité professionnelle de manière complexe, systémique et singulière ; c’est-à-dire étudier ses déterminants, les uns externes (liés aux conditions d’exécution du travail), les autres internes (liés à l’état fonctionnel des opérateurs). Produire et restituer un diagnostic qui établisse des relations entre les effets des activités professionnelles (en termes de performance et/ou de santé), existantes ou futures, et ces déterminants.
- Proposer et conduire une démarche d’élaboration de solutions de transformation des déterminants identifiés en mobilisant les ressources appropriées (internes et/ou externes à la structure) selon des modalités opérationnelles.
- Simuler les conséquences des solutions envisagées avant leur mise en place définitive (tant sur le plan de la santé, de la sécurité et des compétences des travailleurs, que sur le plan de l’efficacité, de l’efficience et de la fiabilité des installations).
- Accompagner la mise en place des transformations et les évaluer après la mise en fonctionnement des nouvelles situations de travail.

Admission

// Conditions d’accès

Les conditions d’accès suivantes sont assujetties au non dépassement de la capacité d’accueil fixée par la commission pédagogique.

L’accès en M1 est de droit pour toute personne détentrice d’une licence générale en STAPS.

L’accès en M1 est possible pour toute personne détentrice d’un diplôme au moins équivalent à bac+3 après examen du dossier par la commission pédagogique du master.

L’accès au M2 ECE est soumis à sélection. Plusieurs critères sont mobilisés par la commission pédagogique, sachant qu’il n’est pas attendu qu’une même candidature remplisse nécessairement tous ces critères :
- la clarté et la cohérence du projet du candidat au regard des objectifs de la formation.
- les parcours de formation et les résultats universitaires préalables, notamment au regard du projet exprimé.
- l’expérience professionnelle acquise et justifiée dans le champ concerné.
- la possibilité administrative d’accéder à un M2 : détention d’un M1 ou validation de l’expérience professionnelle par les procédures existantes (nécessité d’anticiper cette démarche dans ce dernier cas).

Dans le cas de la formation professionnelle en ergonomie, parce qu’il n’existe pas de licence spécifique et que la diversité des parcours constitue une richesse, les candidatures au Master Expérience Corporelle et ergonomie (pour le M1 et le M2) de personnes issues d’autres formations et parcours universitaires sont appréciées.

Possibilité de mettre en place une procédure de validation des acquis (VAE / VAP) si vous n’avez pas le niveau universitaire requis et/ou si vous souhaitez obtenir tout ou partie des modules qui constituent le diplôme. Pour cela, il faut justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine.

La spécialité Expérience Corporelle et Ergonomie, et plus spécifiquement son parcours de formation au métier d’ergonome, est inscrite au Répertoire National de Certification des métiers (http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-...). Elle est éligible aux différents dispositifs de prise en charge de la formation continue : Congé Individuel de Formation (CIF), Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés (code CPF 161 650) et les demandeurs d’emploi (code CPF 161649).

// Inscription

Master 1 : Candidature à déposer sur logiciel CIELL 2 https://candidature.uca.fr/WebCiell... à compter du 15 juin 2017

Master 2 : Candidature sur dossier. Veuillez télécharger le dossier de candidature :(à retourner pour le 24 juin 2017)

PDF - 699.2 ko
2017-2018 Dossier de candidature MASTER 2 IEAP
(tout dossier incomplet ne sera pas étudié)

Et après ?

// Poursuite d’études

Doctorat dans le champ des STAPS, de l’ergonomie, de l’anthropologie des pratiques corporelles.

// Débouchés professionnels

La voie professionnelle ergonomie est basée sur la structuration européenne et les critères du Titre d’Ergonome Européen en Exercice (http://www.artee.com/), ainsi que sur les recommandations de 2006 produites par le Collège des Enseignants Chercheurs en Ergonomie (http://www.ce2-ergo.fr/index.html). Ces deux éléments garantissent le sérieux et la crédibilité de la formation par et pour la communauté professionnelle.
Les étudiants s’orientant vers la voie recherche se verront offrir des possibilités de poursuite en thèse au sein de l’Ecole Doctorale Lettres, Sciences Humaines et Sociales ED 370. Si les possibilités d’insertion professionnelle s’ouvrent plutôt après le doctorat, la restructuration de la recherche en Sciences Humaines et Sociales, comme l’intérêt des entreprises pour ce secteur, laissent aussi présager de nouveaux débouchés en tant qu’ingénieur d’étude.

//L’Ergonomie en Vidéo