Activités Physiques Adaptées et Santé

Nature de la formation :
Diplôme national de l’Enseignement Supérieur

Niveau du diplôme :
BAC+5

Durée des études :
2 ans

Crédits ECTS :
120

Formation accessible en :
- Formation initiale
- Formation continue

Lieu de formation :
UFR STAPS - Campus des Cézeaux (Aubière)

Présentation

Contact

Sébastien RATEL
Responsable M1
Tèl. : 04 73 40 55 02
Sebastien.RATEL@univ-bpclermont.fr

Contact

Nathalie BOISSEAU
Responsable de spécialité
Tèl. : 04 73 40 55 19
nathalie.boisseau@univ-bpclermont.fr

// Objectifs

L’objectif de cette formation est de préparer de futurs cadres dans le domaine de l’activité physique pour une intervention scientifique, technique et organisationnelle visant à la prévention, l’évaluation et le suivi de différentes pathologies ou handicaps.

Les enseignements approfondissent chez l’Homme sain ou pathologique, les effets de l’exercice physique sur un plan physiologique, neuro-musculaire et psychologique (aspect clinique et social). Ces enseignements permettent la compréhension des capacités optimales d’adaptation des individus et les bienfaits d’une pratique régulière dans différentes pathologies ou états physiologiques (obésité, diabète, maladies neuro-dégénératives, insuffisants rénaux, personnes âgées…).

Cette formation intègre également des compétences fortes en supervision de programmes d’activités physiques et évaluation des capacités physiques (méthodologie et assurance qualité).

Volume horaire global par étudiant :

- en Master 1 : 450 heures ;
- en Master 2 : 300 heures ;

Les stages en situation professionnelle forment le noyau dur de la formation, ils revêtent donc une importance particulière.

// Contenu de la formation

Téléchargez le contenu de la formation

// Stages et aménagements d’études

Possibilité de faire un semestre dans une université étrangère

Accueil des étudiants sportifs de haut et bon niveau.

L’université Blaise Pascal adhère à « La charte d’accueil des sportifs de haut et bon niveau dans les établissements supérieurs d’Auvergne ». A ce titre, des adaptations pédagogiques sont prévues pour les sportifs de haut niveau d’une part, mais aussi pour des étudiants sportifs non listés, jugés de bon niveau. Un enseignant de l’UFR STAPS, désigné comme parrain coordonne les actions mises en place pour ces étudiants (déplacement d’examens, organisation de cours de soutien…).

// Compétences visées

Le titulaire, en toute autonomie :

-  Initie, conçoit, dirige, gère et évalue des programmes de santé par l’activité physique ;
-  Travaille généralement dans une équipe pluridisciplinaire et peut être amené à diriger une équipe de techniciens des APA et/ou à coordonner une équipe multidisciplinaire (santé, APS, médicale, paramédicale) ;
-  Collabore avec le secteur libéral, de la médecine libérale et de la médecine du travail ou secteur paramédical ;
-  Anime une équipe et fait évoluer son organisation (leadership, communication interne et externe avec les usagers et leur entourage ainsi que les membres de l’équipe pluridisciplinaire) ;

Les compétences spécifiques attendues en fin de formation sont les suivantes :

- Maîtriser les risques liés à l’activité physique en lien avec les conceptions de la santé ;
-  Maîtriser les cadres déontologique, éthique et juridique des différents contextes concernés ;
-  Maîtriser l’application des résultats, méthodes, programmes, outils et concepts des sciences de l’activité physique à visée de santé, de qualité de vie et/ou de participation sociale d’une population ayant des besoins spécifiques (maladie, situation de handicap, vieillissement, population à risque) ;
-  Analyser les besoins spécifiques d’un groupe d’usagers dans un contexte particulier et d’identifier des problèmes de santé par une connaissance approfondie des populations visées ;
- Maîtriser l’interaction entre les bénéfices et les risques de la pratique physique pour la santé ;
-  Concevoir et de mettre en œuvre des programmes individuels ou collectifs d’activité physique pour la santé ;
-  Maîtriser l’accès aux innovations technologiques, aux pratiques émergentes et aux transformations sociales et développe son réseau professionnel ;
-  Gérer un projet, un programme de santé relevant des activités physiques ;
-  Maîtriser l’anglais technique ;

Admission

// Conditions d’accès

L’accès en M1 est de droit pour toute personne détentrice d’une licence générale en STAPS (Licence Activité physique adaptée et santé conseillée).
L’accès en M1 est possible pour toute personne détentrice d’un diplôme au moins équivalent à bac+3 après examen du dossier par la commission pédagogique du master.
L’accès en M2 est ouvert aux étudiants ayant validé ce Master 1ère année. L’accès, sous certaines conditions, est également possible pour des étudiants titulaires d’une autre 1ère année de Master (STAPS ou autre) après examen du dossier par la commission pédagogique du master.

Possibilité de mettre en place une procédure de validation des acquis (VAE / VAP) si vous n’avez pas le niveau universitaire requis et/ou si vous souhaitez obtenir tout ou partie des modules qui constituent le diplôme. Pour cela, il faut justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine.

// Inscription

Master 1 : Candidature à déposer sur logiciel CIELL 2 https://candidature.uca.fr/WebCiell... à compter du 15 juin 2017

Master 2 : Candidature sur dossier. Veuillez télécharger le dossier de candidature :(à retourner pour le 24 juin 2017 ) en cours...

Et après ?

// Poursuite d’études

Doctorat : dans le cadre d’une poursuite envisagée en doctorat, la spécialité Recherche « Exercice Sport Santé Handicap » est conseillée en deuxième année de Master.

// Débouchés professionnels

Code Rome 32131, 32151, 32152.

Cadres « Evaluation et Prévention Santé par les Activités Physiques » ou encadrant d’une équipe de professeurs APA dans des institutions spécialisées, service de Médecine du Sport et de la Santé, service de réadaptation fonctionnelle ou autres.
Le titulaire conçoit, planifie, supervise et évalue des programmes de santé par l’activité physique adaptée.

Ces programmes concernent un public large ou bien un public spécifique : personnes présentant une maladie, une situation de handicap, une déficience intellectuelle ou mentale, âgées, sédentarisées ou appartenant à une population à risque vis-à-vis de la santé.
Il occupe une fonction de cadre (avec ou sans délégation de compétence) dans une structure de prévention, de réhabilitation, de réadaptation, de réinsertion, de rééducation ou d’audit-conseil. Il dirige le secteur des activités physiques au sein d’une institution spécialisée (organisme privé, public, associatif ou fédéral). Il peut diriger une équipe composée de professeurs en Activités Physiques Adaptées (formation Licence APAS).

A télécharger